Les Alpicois célèbres

    Enfants du Pecq et résidents de marque

    Jehan Alain (1911-1940)
    Portrait de Jehan Alain

    Organiste et compositeur, Jehan Alain, né en 1911, est tombé pour la France le 20 juin 1940 après s’être héroïquement défendu, seul contre un détachement de soldats allemands.
    Il s’était installé au Pecq en 1938, dans le quartier Saint-Wandrille où résida aussi jusqu’à son décès en  2013 sa sœur, Marie-Claire Alain, considérée dans le monde entier comme la grande dame de l’orgue.
    Il repose dans le carré militaire de notre cimetière.

    Site Internet : jehanalain.com

    Louis Delâge (1874-1947)

    Portrait de Louis Delage

    Ingénieur et grand constructeur d’automobiles, il acheta au Pecq en 1916 une très grande propriété appelée le Château du Pecq qui s’étendait entre la rue Victor-Hugo et l’actuelle avenue Charles De Gaulle.

     

    Félicien David (1810-1876)

    Portrait Félicien David

    Le musicien, contemporain d’Hector Berlioz, fut le fondateur de l’exotisme musical et un adepte du « saint-simonisme ». Il a séjourné au Pecq dans une maison située derrière l’église Saint-Wandrille.
    Décédé à Saint-Germain-en-Laye, il est enterré au cimetière du Pecq où un mausolée fut érigé à sa mémoire, par souscription nationale, en 1877.

    Louis-Charles Guy (1740-1823)

    Homme de confiance du comte d’Artois, futur Charles X, Louis-Charles Guy fut maire du Pecq de 1806 à sa mort.
    Il fit construire la très belle demeure située place Royale dans sa partie alpicoise.

    Ludovic Halévy (1834-1908)

    Portrait de Ludovic Halévy

    Auteur dramatique et romancier, il écrivit le livret de plusieurs opérettes d’Offenbach.
    Conseiller municipal du Pecq.

    Pierre Parissot

    Portrait profil Pierre Parissot

    En 1824, il fonde le magasin  « À la Belle Jardinière » sur l’Île de la Cité à Paris, à proximité du  Marché aux Fleurs. Plus tard, les travaux haussmanniens obligeront la « Belle jardinière »  à s’installer sur la rive droite.

    Entre autres innovations, Pierre Parissot lance la vente de vêtements neufs confectionnés en série et à prix fixes.

    À partir de 1848, la famille Parissot achète plusieurs propriétés au Pecq, près de la place Royale. En 1860 Pierre Parissot est inhumé au cimetière communal.

    Jacques Tati (1907-1982)

    Jacques Tati

    Enfant du Pecq où il vit le jour en 1907 dans le quartier de l’Ermitage, le grand comédien et scénariste a fait ses études dans notre ville, puis à Saint-Germain.
    Son film « Mon Oncle » lui valut l’Oscar du meilleur film étranger en 1959.

    Site Internet : tativille.com

    Hôtel de Ville
    13 bis, quai Maurice Berteaux
    78230 Le Pecq

    Tél. : 01 30 61 21 21
    Fax : 01 30 61 52 54

    Courriel : mairie@ville-lepecq.fr

    Horaires d’ouverture :

    • du lundi au vendredi de 8h30 à 12h
      et de 13h à 17h,
    • le jeudi, nocturne jusqu’à 20 h
      (concerne les services Population, Régie centrale et Urbanisme sauf en été)
    • le samedi matin de 8h30 à 12h (sauf Urbanisme)

    Mairie-annexe
    2, avenue des Vignes-Benettes
    78230 Le Pecq

    Tél. : 01 39 58 57 00

    Horaires d’ouverture:

    • le mardi de 14h30 à 18h30,
    • le mercredi de 10h à 12h
      et de 14h30 à 18h30,
    • le vendredi de 14h30 à 18h30,
    • le samedi de 10h à 12h
    • fermeture le lundi et le jeudi