Des activités pour occuper vos tout-petits !

    Des activités pour occuper vos tout-petits !

    Pas facile d’occuper les tout-petits en ces temps de confinement… Christine Malandrin, responsable du RAM du Pecq (Relais Assistantes Maternelles) vous propose des idées d’activités à faire avec eux à l’aide de ce que l’on peut avoir « sous la main » à la maison.


    Sommaire :


    Activités manuelles et artistiques

    Ce qui important pour ce type d’activité ce n’est pas la beauté (à vos yeux) mais le plaisir que votre enfant aura pris à y participer, peu importe le résultat obtenu sur la feuille !


    Faire de la peinture :

    Le mot « faire » prend ici tout son sens puisque nous allons fabriquer la matière première : la peinture

    RECETTE 1 :

    • Ingrédients : 1 tasse de farine ; ½ tasse de sel ; 3/4 tasse d’eau ; des colorants alimentaires
    • Mélangez la farine et le sel puis ajoutez l’eau.
    • Séparez la pâte obtenue en plusieurs boules et ajoutez quelques gouttes de colorant alimentaire (vous pourrez toujours en ajouter si la couleur vous semble trop pastel)
    • La peinture est un peu granuleuse et peut s’étaler avec un pinceau brosse ou avec les doigts

    RECETTE 2 :

    • Ingrédients : 5 tasses d’eau ; 2 tasses de farine ; ½ tasse de sucre ; 3 cuillères à soupe de sel
    • Versez tous les ingrédients dans une casserole et faites cuire pendant 7 minutes, en remuant continuellement. Laissez refroidir. Lorsque le mélange est prêt, placez-le dans des petits pots et ajoutez-y du colorant alimentaire. Cette peinture se conserve au réfrigérateur pendant plusieurs semaines.

    Peindre avec des rouleaux de papier toilette :

    • Il vous faut des rouleaux de papier toilette, une paire de ciseaux pour faire les entailles, de la peinture (voir ci-dessus) et un support (feuille Canson, noire par exemple)
    • Après avoir découpé de petites bandes (plus au moins grosses suivant votre envie), déposez de la peinture dans une assiette. Votre enfant va tremper son rouleau, côté découpé, dans la peinture et tamponner sur la feuille. Plusieurs rouleaux vous seront peut-être nécessaires !

    Peindre avec un fond de bouteille:

    • Il s’agit cette fois d’utiliser le fond de petites bouteilles, celles qui sont bosselées sur le dessous (type Badoit ou Coca-cola). La petite taille est souvent plus adaptée aux mains des jeunes enfants.
    • De la même manière, tremper la bouteille dans la peinture et laisser l’enfant tamponner (ou taper en musique !) le fond de sa bouteille sur une feuille… Le résultat peut être surprenant !

    Peindre avec d’autres supports :

    De nombreux autres supports peuvent être utilisés : ½ pomme de terre, ½ citron , ½ pomme… dans cette même idées de « tampons » avec de la peinture sur une feuille.


    Recette de la pâte auto-durcissante :

    • Ingrédients :
      -1 dose de fécule de maïs (Maïzena) ; 2 doses de bicarbonate de sodium (appelé aussi bicarbonate de soude) ; 1 dose d’eau froide
      – Possibilité d’ajouter des colorants alimentaires
    • Il suffit de mélanger le bicarbonate et la Maïzena puis d’ajouter l’eau froide.
    • Puis faites chauffer à feux doux, en remuant bien tout le temps, jusqu’à ce que le mélange épaississe et prenne la consistance d’une pâte à modeler. Rassurez-vous, ce n’est pas long du tout.
    • Mettez la boule de pâte à refroidir dans un récipient couvert (pour éviter qu’elle ne sèche en surface).
    • Une fois le mélange refroidi faire de petites boules et y ajouter pour chacune le colorant alimentaire (quelques gouttes suffisent) ou des épices.
    • Il suffit de bien malaxer (cela rend la pâte auto-durcissante plus souple) et voilà de jolies boules de pâte auto-durcissante prêtes à l’emploi.
    • Cette pâte peut être conservée une dizaine de jours environ au frigo.

    Petite activité de saison : poule de Pâques:

    Il vous faut : une assiette en carton et du papier de couleur

    • Pliez l’assiette en deux après avoir proposé à votre enfant de la décorer (avec des crayons gras de couleur, des feutres, et / ou avec des gommettes…)
    • Avec des feuilles de couleur, faire une petite crête et un bec ; vous pouvez ajouter quelques plumes pour la queue (si vous en avez) !

    Il ne reste plus qu’à aider cette poule à trouver les œufs cachés… à l’intérieur de votre logement !


    Activités manuelles et sensorielles :


    Le jeu des pinces à linge :

    • Un matériel tout simple : des pinces à linge ! C’est en effet un outil formidable pour travailler la préhension et tonifier les doigts chez les enfants, ce qui peut-être très utile pour l’écriture plus tard…
    • L’enfant peut jouer à les accrocher sur une coupelle, une boite mais aussi sur ses vêtements ou les vôtres !

    > Développe la motricité fine, la pince (préhension entre le pouce et l’index).


    Les bacs sensoriels :

    Ce qu’il vous faut :

    • Des bacs en plastique (1 bac par élément).
    • Des objets divers (suivant l’intérieur de vos placards) ce peut-être :
      Pâtes ; haricots blancs ; haricots rouges, lentilles ; semoule…
    • Des ustensiles pour jouer à remplir, vider, transvaser… petits pots, cuillères

    > Stimule l’imagination de l’enfant et renforce sa motricité fine.


    Le sable de lune :

    • Ingrédients :
      – 8 doses de farine (si vous en avez encore !)
      – 1 dose d’huile (une huile bas de gamme fera l’affaire)
    • Vous mélangez ces deux ingrédients dans un bac et vous aurez l’impression de vous retrouver sur la plage… ou sur la lune !
    • Vous pouvez apporter des ustensiles comme des petits moules, mais les enfants aiment manipuler cette texture tout simplement.
    • Attention à bien protéger votre sol, cette activité peut-être salissante avec les petits explorateurs !

    > Le toucher de cette matière a un effet relaxant, essayez vous aussi !


    Le collage créatif :

    Ce qu’il vous faut :

    • Carton (ce peut être un carton d’emballage assez solide).
    • Toutes sortes d’objets, de papier, matériels divers comme : bouchon de liège, papier épais, papier coloré découpé en triangle ou en rond ou en carré, plumes, vieux bouchons de feutres, gros bouton, … a liste n’est pas exhaustive !
      Vos placards regorgent certainement d’objets…
    • De la colle (non toxique pour les enfants).
      Proposer à votre enfant de déposer de la colle sur le support puis d’y apposer un objet après l’autre…

    > Développe l’imaginaire de l’enfant… laissons les créer !


    Activités de motricité


    Le parcours moteur :

    Nous le savons un enfant de 18 mois a besoin de bouger ! Alors pourquoi ne pas aménager un parcours dans votre logement :

    • Fixer une ficelle entre deux supports fiables (meuble, porte…) et proposer à l’enfant de passer dessous. Puis abaisser la ficelle de plus en plus. L’enfant pourra passer en se baissant, puis à 4 pattes et enfin en rampant. Passer dessus, dessous, l’enfant aime le répéter…
    • Vous pouvez utiliser un couloir avec différents supports (petit banc, matelas de gym, gros coussins, chaise pour passer dessous…).
      Pour symboliser ce temps de parcours moteur, et ne pas voir votre enfant grimper sur la table à longueur de journée, il est important de nommer ce temps. Vous pouvez aussi mettre un fond musical qui symbolisera cette activité.

    > Développe son agilité et favorise une meilleure connaissance de son schéma corporel.


    Expressions corporelles :

    Si votre enfant participe aux ateliers de motricité du RAM avec son assistante maternelle, il connaît bien ces musiques :

    (Attention : ces musiques sont juste à écouter, pas d’images avant trois ans)


    Apprentissages de tous les jours


    • S’habiller tout seul :

    Cela peut paraître anodin, mais s’habiller et se déshabiller développe les capacités motrices et l’autonomie de l’enfant. Profitez de ce temps de confinement pour « l’aider à faire tout seul » comme le dit Maria Montessori.

    Au début il est plus simple pour l’enfant de retirer ses vêtements et progressivement il pourra s’habiller seul.
    Vous pouvez aussi lui proposer des vêtements plus grands, pour jouer à se déguiser.
    Au fur et à mesure, il expérimentera les fermetures éclair, les boutons, les pressions…

    Une astuce pour apprendre à mettre ses chaussures (même si en ce moment les sorties sont rares) des gommettes différentes sur le pied gauche et le pied droit.

    Profitez de ces temps de vie ralentis, vous en apprécierez tous les bénéfices lors de la reprise de nos activités extérieures.


    • Le jeu du miroir :

    Devant le miroir, votre bébé s’interroge. Qui est cet enfant qui l’observe et fait tout comme lui ? Puis, un jour, le déclic se fait. Et si cet enfant c’était lui ? De 6 mois à 2 ans environ, votre enfant réalisera peu à peu que cette petite frimousse qui le regarde, c’est bien lui ! Les spécialistes appellent cette acquisition le « stade du miroir ».

    Vous pouvez proposer à votre enfant de jouer devant le miroir, mais il est inutile d’insister s’il n’en a pas envie. Le plaisir doit rester au rendez-vous.
    Comment savoir si mon enfant se reconnaît dans le miroir ?

    Donnez un miroir à votre enfant pour qu’il se voit. Après un moment, détourner son attention pour qu’il regarde ailleurs.

    Discrètement, mettez-lui un petit point de rouge à lèvres ou de ketchup sur le visage (par exemple, un petit point sur le front ou sur le nez).

    Redonnez-lui le miroir et observez sa réaction. Autour de 12 mois, il remarquera le point, sans plus. Vers 15 mois, il frottera la surface du miroir pour effacer le point. Les enfants de 18 mois et plus frotteront leur visage pour enlever la tâche. C’est le signe qu’ils ont compris que cette image est leur reflet.


    • Le jeu des catégories :

    Dans sa première année de vie, le bébé apprend à catégoriser les choses dans sa tête de façon très générale. Il commence par reconnaître les catégories très différentes (ex. : les animaux et les véhicules). Ainsi, il sait qu’un chien est très différent d’une voiture.

    Invitez votre enfant à classer les jouets en fonction de « catégories » :

    • Par exemple, placez les animaux dans un bac et les moyens de transport dans un autre bac. N’hésitez pas à répéter les noms de catégories souvent (ex. : « Le lapin est un animal, le chat est un animal, etc. »). Expliquez aussi les caractéristiques associées aux catégories (ex. : « Les moyens de transport servent tous à transporter les gens ou des objets. »).
    • Parmi une série d’objets, invitez votre enfant à trouver ceux qui font partie d’une même catégorie : moyens de transport ; nourriture ; personnages …
    • Vous pouvez aussi, pour les plus grands, jouer à trier les objets par couleurs dans une même catégorie.

    Le Relais Assistantes Maternelles (RAM) est un lieu d’accueil, d’échange, d’écoute et d’information pour les assistantes maternelles agréées et pour les familles. Il fait partie des services proposés par la Maison de la Petite Enfance avec la Courtéchelle et la Leche League.

    Le RAM reste fermé pendant toute la période de confinement.

    #restezchezvous

    RAM – 19, rue Adrien Descombes
    Tél. : 01 30 61 51 35
    Courriel : ram-lepecq@orange.fr

    Info COVID-19 : l’accès à l’hôtel de ville se fait exclusivement sur rendez-vous

    Hôtel de ville
    13 bis, quai Maurice Berteaux
    78230 Le Pecq

    Tél. : 01 30 61 21 21
    Fax : 01 30 61 52 54

    Courriel : mairie@ville-lepecq.fr

    Horaires d’ouverture :

    • du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 17h,
    • le jeudi, nocturne jusqu’à 20 h (nocturne suspendue jusqu’à nouvel ordre)
      (concerne les services Population et Urbanisme sauf en été)
    • le samedi matin de 8h30 à 12h (sauf Urbanisme, Vie sociale) l’hôtel de ville sera fermé le samedi matin du 18 juillet 2020 au 15 août 2020 inclus. Reprise le samedi 22 août 2020.

    La mairie-annexe reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

    Mairie-annexe
    2, avenue des Vignes-Benettes
    78230 Le Pecq

    Tél. : 01 39 58 57 00

    Horaires d’ouverture:

    • le mardi de 15h à 18h,
    • le mercredi de 10h à 12h
      et de 14h à 18h,
    • le vendredi de 15h à 19h,
    • le samedi de 10h à 12h
    • fermeture le lundi et le jeudi