Expositions en cours / à venir

    Expositions en cours / à venir

    “Elles, toutes différentes, toutes singulières”

    Du 2 au 21 mars
    Hall de l’hôtel de ville – 13 bis, quai Maurice Berteaux

    Toutes les femmes sont différentes et singulières. Qu’en est-il alors de celles porteuses d’un handicap ? L’exposition photographique Elles, toutes différentes, toutes singulières vous propose de porter un autre regard sur toutes ces femmes. Timides, pétillantes, bavardes, joyeuses, effrontées ou coquines, elles ont décidé de prendre la parole et de se mettre en scène sous l’œil complice de plusieurs photographes. Chacune possède son univers, tantôt glamour, tantôt sexy, dévoilant, à leur manière, leur singularité. Elles ont beaucoup à nous dire, si nous prenons la peine de les écouter et d’accepter de bousculer nos idées reçues…

    Débuté en 2013, ce projet de l’Association pour la Reconnaissance et l’Épanouissement de la Femme en situation de Handicap (AREFH) est né dans l’esprit d’Amélie Laguzet, fondatrice de l’association, elle-même femme, mère et tétraplégique. Elle a voulu donner la parole à d’autres femmes en situation de handicap. Elles ouvrent ainsi un espace de discussion autour de leur féminité, de leur vie affective et de leur sexualité, autant de sujets délicats à aborder. À travers ces photos, elles se découvrent femmes, au-delà du handicap.

    Entrée libre

     

    Exposition des céramiques de Maëlenn Le Clainche et des calligraphies de Jouda Gomri

    Du 25 février au 14 mars
    Centre culturel André Malraux – 3 bis, quai Voltaire

    Maëlenn Le Clainche a choisi la céramique pour exprimer toute la sensibilité artistique qui l’habite, lui offrant la possibilité de retrouver les paysages et les émotions de ses voyages passés où elle puise son inspiration. “Ma démarche part d’une recherche d’absolu à travers le travail de la matière, un retour à une certaine simplicité empreinte de douceur. C’est une invitation à l’évasion”, souligne-t-elle. La jeune femme découvre la céramique à l’adolescence et éprouve immédiatement une attirance à la fois physique et créative pour cet artisanat qui souvent « flirte » avec l’art.

    Quant à Jouda Gomri, elle a préféré la calligraphie comme mode principal d’expression artistique. Pensée comme une longue conversation avec le trait de la calligraphie arabe, son exposition évoque d’abord le souvenir apaisant d’une sagesse ancestrale qui remonte à la surface d’une mémoire menacée. “Remue !” en est le mot d’ordre, celui qui incite à l’action, à l’opposition face à un système mutant qui tend à s’installer. Voici donc le travail de deux artistes exceptionnelles à découvrir sans tarder au centre culturel !

    Entrée libre                                                                                                                                                         

                                              

    Pierre Vaquez : L’art de la gravure

    Du 17 mars au 4 avril
    Centre culturel André Malraux – 3 bis, quai Voltaire

    Venez découvrir l’univers de Pierre Vaquez, artiste-graveur. C’est en 2005 qu’il expose pour la première fois une quinzaine d’estampes à la librairie l’Atelier d’En Face, à Paris. En novembre de la même année, une de ses oeuvres est primée à la biennale Encre et Papiers de Saint-Mandé. Le choix de la « manière noire » – un procédé de gravure en taille-douce qui permet d’obtenir des valeurs ou niveaux de gris sans recourir aux hachures ou aux pointillés – s’impose à lui comme le moyen idéal d’animer une galerie de personnages à la fois sombres et enjoués, peuplant un petit monde obscur mais souriant. “Je tente de marcher sur le fil qui sépare ou relie l’inquiétant et le rassurant”, confie-t-il.

    Depuis septembre 2015, Pierre Vaquez se consacre entièrement à la gravure, notamment à travers l’illustration de livres. En septembre 2017, il collabore ainsi à Aspergus et moi, un album jeunesse de Didier Levy, publié aux éditions Sarbacane (Prix Landerneau Jeunesse 2018). En octobre 2019, il réitère avec Le Train Fantôme, du même auteur. Sa démarche artistique se nourrit de l’esthétique du cinéma muet, de la littérature populaire, des grands maîtres de l’illustration et de la bande dessinée.

    Hôtel de ville
    13 bis, quai Maurice Berteaux
    78230 Le Pecq

    Tél. : 01 30 61 21 21
    Fax : 01 30 61 52 54

    Courriel : mairie@ville-lepecq.fr

    Horaires d’ouverture :

    • du lundi au vendredi de 8h30 à 12h
      et de 13h à 17h,
    • le jeudi, nocturne jusqu’à 20 h
      (concerne les services Population et Urbanisme sauf en été)
    • le samedi matin de 8h30 à 12h (sauf Urbanisme)

    Mairie-annexe
    2, avenue des Vignes-Benettes
    78230 Le Pecq

    Tél. : 01 39 58 57 00

    Horaires d’ouverture:

    • le mardi de 15h à 18h,
    • le mercredi de 10h à 12h
      et de 14h à 18h,
    • le vendredi de 15h à 19h,
    • le samedi de 10h à 12h
    • fermeture le lundi et le jeudi